rester informé

Princes des neiges


Musique / en famille... mais pas que / 1h25
réserver
jeudi 26 janvier à 20h30
 
De la Norvège à la Russie en passant par la Suède, ce concert met le Grand Nord à l’honneur. Les pianistes aujourd’hui se délectent de cette musique généreuse aux parfums nordiques et l’Ukrainien Alexander Gavrylyuk s’en empare comme personne.
L'orchestre national d'Île-de-France Direction Enrique Mazzola

présentation

De la Norvège à la Russie en passant par la Suède, ce concert met le Grand Nord à l’honneur. En ouverture, Steampunk Blizzard, œuvre originale commandée à Daniel Nelson par l’Orchestre national d’Île-de-France, nous plonge dans l’ambiance. Parmi les concertos romantiques, celui d’Edvard Grieg (1868) est probablement le plus lyrique. Virtuose et plein d’élan, il est marqué par la fougue de la jeunesse – Grieg n’avait que vingt-cinq ans lorsqu’il l’a écrit. Les pianistes aujourd’hui se délectent de cette musique généreuse aux parfums nordiques et l’Ukrainien Alexander Gavrylyuk s’en empare comme personne. Son interprétation exigeante servie par son incroyable virtuosité enchante le public. La Cinquième Symphonie de Tchaïkovski (1888) s’accorde idéalement avec ce concerto. Nostalgique et puissante, elle reprend dans chaque mouvement un thème – celui du destin – qui culmine avec de magnifiques sonneries de cuivres.

Programme

Daniel Nelson Steampunk Blizzard (création) - commande de l'Orchestre national d'Île-de-France

Grieg Concerto pour piano en la mineur

Tchaïkovski Symphonie n°5 en mi mineur op. 64

générique

la presse en parle

enseignants

D'autres spectateurs
ont également choisi :